BOINC !

… ou comment contribuer à la recherche scientifique sur le cancer, le sida ou le changement climatique sans bouger le petit doigt ni dépenser un seul centime !

*

Voir le résumé en vidéo

Vous n’êtes pas convaincu·e qu’il est possible d’avoir un impact important sur le monde sans bouger le petit doigt, ou presque ? Regardez l’exemple de BOINC (Berkeley Open Infrastructure for Network Computing). Il s’agit d’un petit logiciel de calcul distribué qu’il est possible de télécharger gratuitement pour Windows, Mac, Linux et Android, et qui permet de contribuer à la recherche scientifique dans différents domaines.

Comment ça marche ? Prenons l’exemple du sida. Des traitements contre cette maladie existent et permettent une nette amélioration des conditions de vie des personnes atteintes, mais les mutations du virus du VIH le rendent résistant à certains des traitements qui existent déjà. Le projet FightAIDS@Home consiste à simuler par ordinateur l’interaction de diverses molécules avec le virus du VIH pour voir lesquelles pourraient s’attacher aux différentes protéines du virus pour inhiber leur action (pour plus de détails, voir ici, ici, ou encore ici, en anglais). Ce projet devrait permettre, à terme, de mieux comprendre les mutations du virus et de proposer de nouveaux traitements. Le problème, c’est que des millions de molécules doivent être examinées et que les ordinateurs des laboratoires de recherche responsables du projet ne sont ni suffisamment nombreux, ni suffisamment rapides pour traiter toutes ces données. C’est là que votre ordinateur peut intervenir puisque des centaines de milliers d’ordinateurs peuvent s’unir pour accomplir en un an ce qu’un seul ordinateur aurait mis des centaines de milliers d’années à accomplir. Votre ordinateur peut ainsi recevoir de façon cryptée des données à traiter sur le logiciel BOINC, qui travaille en arrière-plan pendant que vous surfez sur internet, rédigez un e-mail ou écoutez de la musique. Au total, les volontaires qui utilisent BOINC ont donné l’équivalent de plus de 390 000 ans de temps de calcul aux deux phases du projet, qui a été lancé en 2005 (voir ici et ici pour les statistiques en temps réel). Lorsque toutes les données auront été traitées par ordinateur puis analysées par les scientifiques, un petit nombre de molécules pourra être sélectionné pour être testé en laboratoire, ce qui, espérons-le, aboutira à la création de meilleurs médicaments.

© Quino

À l’origine, le logiciel BOINC a été développé par la University of California pour permettre à chacun·e de contribuer au projet SETI@Home qui s’intéresse à la recherche d’une intelligence extraterrestre. Aujourd’hui, de nombreux autres projets, qui donnent tous lieux à des publications scientifiques, sont disponibles. Parmi eux, le World Community Grid, développé en partenariat avec IBM, concerne principalement la recherche médicale : le projet FightAIDS@Home en fait partie, tout comme d’autres projets concernant le cancer, Ebola, Zika et bien d’autres maladies. Le projet climateprediction.net  a quant à lui pour objectif de mieux prévoir l’évolution du climat et l’impact du changement climatique à l’aide de modèles informatiques (pour mieux comprendre les enjeux de tels modèles, je vous conseille cette vidéo du Réveilleur, un doctorant spécialiste de l’environnement dont la chaîne constitue une excellente introduction aux problématiques liées au changement climatique).

Le logiciel BOINC peut être téléchargé et installé en quelques minutes. Il suffit ensuite de créer un compte pour chaque projet choisi. Le téléchargement des tâches est ensuite automatique et il suffit de lancer BOINC lorsqu’on allume l’ordinateur et de laisser le logiciel faire son travail. Il est possible de suivre l’avancement des tâches et d’obtenir plus de précisions sur chacune d’entre elles. Après une installation qui prend quelques minutes, vous pouvez contribuer à la recherche scientifique en toute tranquillité et sans aucun effort !

Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :